Que puis-je faire de plus?

Que pouvez-vous faire pour soutenir la solution la plus efficace, la plus simple et la plus rapide face au réchauffement climatique ?

En parler autour de vous

Première étape : parler de cette initiative avec votre famille et amis, la partager sur les réseaux sociaux, et expliquer ses avantages à tous ceux qui souhaitent en discuter. Si vous faites partie d’un club, d’une école ou d’une association, n’hésitez pas à leur exposer l’initiative. Vous pouvez proposer d’inscrire les intéressés en utilisant votre téléphone.

Rejoindre une association

Si vous voulez en faire plus : de nombreuses organisations sont actives dans la lutte contre le réchauffement climatique. Vous pouvez rejoindre celle où vous vous sentez le mieux, et nous aider à les amener à soutenir cette initiative.

CCL

Tous les membres du comité à l’origine de cette initiative sont bénévoles dans l’association Citizen Climate Lobby. CCL a développé une approche spécifique pour influencer la politique, approche basée sur des valeurs fondamentales telles que l’absence de partisanisme politique, l’intégrité, l’optimisme et la focalisation sur un but.

Si ces valeurs vous correspondent, inscrivez-vous pour être orienté vers un groupe local. Vous pourrez ainsi contribuer à l’organisation d’activités visant à promouvoir cette initiative de la contribution carbone et revenu climatique conçue avec l’aide d’une organisation internationale.

Contribution carbone

L’Initiative Citoyenne applique un tarif approprié aux combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz), croissant dans le temps. Il permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre, en poussant entreprises, secteur public et consommateurs à raisonner leur consommation.

Revenu climatique

Les gouvernements ne conservent rien des recettes de la contribution carbone. Elles seront redistribuées mensuellement aux citoyens, et couvriront les frais administratifs de la mesure.

Ajustement frontalier

Un ajustement frontalier protègera les entreprises et les emplois européens de la concurrence internationale n’appliquant pas de tarification carbone. Les produits importés subiront un malus, tandis que les exportations européennes recevront un bonus.